Point de situation au 1 décembre 2015

Cela fait 1 an que j'ai lancé le site et posté les premiers articles, mais voilà, j'ai été très occupé par le développement d'un gros service en ligne. J'ai du mettre un peu tout ça de côté. Cependant mes sites existants ont continué à tourner. Des ventes à se faire (pas assez pour en vivre pour le moment).

Les listes sur Aweber fonctionnent toujours. Ne fonctionnant que par followup et rarement par broadcast, un inscrit quelque part a quand même des chances de recevoir des emails de moi pour un an ou deux selon ses centres d'intérêt. Il faudrait cependant que je remette à jour certaines séries d'emails, comme pour Bloguez Encaissez par exemple (rien de faux n'y est dit, mais une actualisation des plateformes d'affiliation ou liens sera la bienvenue).

Pendant cette année j'ai continué à lancer des sites liés au Club Affiliation Pro. Pas autant que je l'avais prévu, même s'il me faut moins d'une demi-journée pour tout mettre en place. L'essentiel est que j'avance sur le sujet.

J'ai également lancé plusieurs sites liés au défunt Club Editeur Internet de Christian Godefroy. Bien triste que Cyril n'ait pas repris le flambeau dessus et se "contente" de travailler la niche "auteurs à succès" grâce à la formation Kindle Bank System et ses compétences personnelles. D'un autre côté, il n'avait pas le bagage de son père et a fait ce qu'il pouvait pour garder le navire à flot.

Du côté des scripts ou outils en ligne, pas grand chose de montrable pour le moment. J'ai sorti une version 4 de Bloginus et la version 5 est en phase de validation (ce site est justement sur cette version, mais chut, faut pas le dire). Je n'utilise plus du tout WordPress ni Dotclear sur mes sites. Je migre tout au fur et à mesure sur Bloginus. Après tout je l'ai fait léger pour m'en servir et les hébergements gratuits d'OVH fournis avec tout nom de domaine sont hyper pratiques.

Cet été j'ai du m'occuper des suites d'un incendie. Ca m'a fait pas mal réfléchir aux problématiques de backup, de redondance et d'automatisation de tout ce qui peut l'être. Ca continue à murir dans ma tête. Un jour je sortirai bien un service ou un ebook sur ce sujet brûlant.

Suite à ça, tout ce que j'avais prévu de faire entre juillet et septembre a disparu du planning pour être repoussé à septembre.

En septembre ont commencé de grosses vagues d'attaques de sites et de serveurs. Certains de mes clients ont été impactés. J'ai passé beaucoup de temps à remettre ce que je pouvais en ligne, identifier des sources de problèmes et faire ce que je pouvais pour éviter que ça se reproduise. Vous trouverez quelques interventions de ma part sur des forums WordPress liées à tout ça et aux solutions que j'ai mises en place pour limiter les risques de récidive.

Ces problèmes ont duré jusqu'en novembre où j'ai enfin pu me remettre normalement à bosser... Sauf que là, le gros projet auquel je réfléchissais depuis des mois est mort dans l'oeuf lors des attentats du 13 novembre à Paris. Je dois tout reprendre pour que la communication autour de ce projet soit adaptée et je ne pourrai rien faire avant la fin de l'état d'urgence car il concerne les "vrais" magasins. Tant que les gens restent chez eux, je vais avoir du mal à vendre mon produit. Ceci dit, une fois remis au goût du jour et à une autre sauce, ça devrait passer quand même être jouable. Attente, réflexion, réalisation et nous verrons.

Dernièrement je me suis remis à parcourir les docs des logiciels de développements que je compte utiliser pour la suite. Cela m'a permis de faire de nombreux tests, faire des choix et attaquer à nouveau le développement sur smartphones. Autre pierre à mon édifice dont le plan de bataille comporte une cinquantaine de projets qui s'entrelacent. J'ai bien rigolé le jour où je me suis décidé à mettre tout ça sur le tableau blanc de mon bureau.

Ayant étalé l'ampleur de ma tâche en cours et à venir pour parvenir à l'automatisation complète de mon activité, des embauches et vivre sans se poser de question durant des générations (tant qu'Internet existe sans trop de filtrage), j'en suis venu aux conclusions suivantes qui sont en lien avec la reprise de ce blog et de ce challenge.

Au quotidien je dois continuer à assurer au minimum 2 à 4 heures de prestation facturables (et facturées / payées). Cela permet d'avoir assez de trésorerie pour vivre, payer les charges et me donner du temps sur mon great projet.

Au quotidien, je dois également oeuvrer sur l'un des modules de mon projet de prise de contrôle des zinternets par l'arrosage massif de purs produits qui déchirent et qui sont adoptés en masse. C'est peut-être beaucoup, mais vous comprenez l'idée, c'est l'essentiel.

Le great projet, c'est tout ce qui me permettra d'attendre mes 6 centimes de revenu par seconde, tant que ça reste honnête, légal et équitable vis-à-vis des personnes qui s'en serviront.

Je regarde en ce moment Fullmetal Alchemist: Brotherhood​ via Netflix et je trouve le principe de l'échange équivalent conforme à ce que je veux faire en étant en phase avec ma conscience (trop) développée.

Donc vous en savez plus sur mon projet et son avancée. Maintenant je repasse à l'action quotidienne et vous tiendrai informés au fil des jours de ce que je fais et des résultats lorsqu'ils seront communicables.